Selon l'Association pharmaceutique belge, le Belge consomme de plus en plus de médicaments chaque année. Cette évolution est une conséquence du vieillissement de la population. Les personnes âgées ont un plus grand besoin de médicaments. Mais le Belge en consomme aussi davantage à titre préventif (par exemple pour se prémunir contre les affections cardiovasculaires) ou dans le cadre de traitements de longue durée (comme pour le diabète ou le cancer). À cela s'ajoute la surconsommation tenace dont font l'objet certaines catégories de médicaments tels que les antibiotiques, les somnifères, les calmants et les antidépresseurs.
...