Premièrement, les faits. Chez BNP Paribas Fortis et ING, il y a quelque 6 milliards d'euros de moins sur les comptes d'épargne réglementés qu'il y a un an. Il s'agit de l'épargne des PME et des personnes morales. Chez BNP Paribas Fortis, il y a eu une conversion de comptes d'épargne réglementés - sur lesquels se trouvent 5,2 milliards d'euros de ces petites entreprises - en comptes d'épargne non réglementés. Ces milliards ont à présent disparu des chiffres.
...