Selon une étude réalisée par PWC, 70 % au moins des salariés belges rêvent d'une enveloppe de rémunération flexible, ce dont 20 % d'entre eux seulement disposent réellement. " D'après une de nos études, pouvoir choisir est réellement bon pour la satisfaction du personnel, mais disposer de trop de possibilités est problématique ", résume Xavier Baeten, professeur à la Vlerick Business School. Un choix pléthorique induit un stress chez le travailleur, qui doit alors se faire accompagner dans sa prise de décision.
...