Au cours de la dernière semaine, les marchés boursiers ont enregistré une légère hausse après les pertes de la semaine précédente et Donald Trump n'a évidemment pas manqué de faire parler de lui en désignant son médecin de famille comme ministre.

La saison des résultats est derrière nous. Les investisseurs doivent maintenant se concentrer sur d'autres facteurs susceptibles de stimuler les marchés boursiers. Les OPA sont toujours possibles, mais la menace d'une guerre commerciale aura probablement plus d'impact. Après la Chine, le Mexique est maintenant dans la ligne de mire de Trump car le président américain veut annuler l'accord commercial de l'ALENA. Les Chinois, de leur côté, ont clairement laissé entendre qu'ils n'avaient pas peur d'une guerre commerciale.

Rafken de nouveau premier

Malgré que rafken n'était pas spécialement réactif, il a quand même repris la tête du classement en effectuant une seule transaction, avec l'achat d'une action chez Bpost qui a remonté spectaculairement après des chiffres très bas.

Rafken détient un turbo long sur l'indice AEX néerlandais, mais il possède aussi un portefeuille diversifié d'actions comme Aegon, AXA, Agfa-Gevaert, Deutsche Bank, Euronav et Ontex. L'écart entre rafken et ceux qui le suivent est assez mince. En deuxième place, on retrouve Futurebuilder qui a fait quelques bons gains sur une partie de son portefeuille. La 3e place du classement est pour le moment occupée par tapatoovu.

Gagnant de la 6e semaine

Comme la dernière semaine comptait 4 jours de Bourse seulement, il n'est pas surprenant que le résultat du gagnant soit inférieur à celui des autres semaines; les joueurs ne pouvaient plus améliorer leur résultat en invitant leurs amis ou en partageant le concours sur Facebook.

En tant que primus inter pares, le portefeuille d'Edward I s'est vu attribuer un résultat de 6,72%. Lundi, il a acheté des turbos supplémentaires bien avant l'indice BEL20 pour environ 2.000 EUR. À côté de cela, il répondait fidèlement à la question quotidienne du quizz. Son portefeuille comprend AB Inbev et Engie, des actions qui ont bien progressé, mais aussi des moins bonnes comme Ontex et TomTom, qui ont subi une perte raisonnable.

Bon à savoir

Certains joueurs se demandent comment les autres parviennent à détenir plus de 5.000 EUR en turbos. C'est parce que le système se base sur la valeur actuelle des turbos pour le calcul de maximum 5% de la valeur du portefeuille. Parfois, acheter des turbos lorsque leur prix a baissé peut s'avérer être une bonne stratégie.

Prenons un exemple avec un portefeuille initial de 100.000 EUR. Vous achetez 1.000 turbos ABC contre 5 EUR, bon pour un investissement de 5.000 EUR. Ensuite, la valeur du turbo ABC descend à 3 EUR. La valeur de ce paquet est donc tombée à 3.000 EUR pour que vous puissiez acheter 666 turbos pour un montant de 1.998 EUR. Ces turbos sont donc inscrits pour 6.998 EUR, alors qu'à aucun moment la limite de 5% n'a été dépassée. Inversement, lorsque vous achetez des turbos pour un montant initial de 3.000 EUR et que leur valeur passe à 5.000 EUR, vous ne pouvez pas acheter de turbos supplémentaires.

Situation au 30 mars 2018*

Général :

1 rafken +20,41%

2 futurebuilder +19,53%

3 tapatoovu +18,08%

4 dodoha +17,20%

5 beursrebel +16,92%

* Sous réserve de l'approbation de l'huissier de justice