Le 5 décembre 1996, Alan Greenspan, le président de la banque centrale américaine, mettait en garde contre "l'exubérance irrationnelle" des investisseurs. Cela a encore pris trois ans pour que le Nasdaq, la bourse technologique américaine, atteigne son sommet et que la bulle technologique éclate. Les investisseurs qui, après les paroles de mauvais augure de Greenspan, se sont retirés ont vu trois des meilleures années boursières de ces deux dernières décennies leur passer sous le nez.
...