Sept seulement de ses éléments étaient teintés de rouge parmi lesquels les poids-lourds AB InBev (86,39) et Engie (13,87) qui reperdaient 1 et 2 pc.

Galapagos (96,82) se distinguait par contre en bondissant de 2 pc alors que Nyrstar (3,73) plongeait par ailleurs de 15 pc. Umicore (52,74) cédait 0,6 pc tandis que Solvay (113,10) et UCB (74,86) étaient en hausse de 0,4 et 0,9 pc.

ING (12,96) reperdait 0,7 pc à l'inverse de KBC (66,14) et Ageas (45,73), positives de 0,1 et 0,5 pc. Bekaert (23,94) et Aperam (40,07) s'appréciaient de 3,2 et 0,2 pc, Bpost (13,50) regagnant 1,3 pc tandis que Ontex (25,88) abandonnait 1 pc. Colruyt (51,12) cédait près de 0,2 pc, ce que regagnait Ahold Delhaize (21,64). Hors indice, Barco (121,80) et Keyware Tech. (1,01) abandonnaient 1,4 et 4,7 pc tandis que Agfa-Gevaert (4,14) gagnait 1,7 pc. Mithra (34,00) chutait de 4,7 pc à l'inverse de ThromboGenics (7,56) qui bondissait de 8 pc. Econocom (2,97) était enfin en hausse de 3,7 pc si on tenait compte de sa réduction de capital, contre une baisse affichée de 0,5 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,1667 USD dans la matinée de lundi, contre 1,1656 vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or cédait 3,40 dollars à 1.221,80 dollars et le lingot se négociait autour de 33.715 euros, en baisse de 120 euros.