Tous ses éléments étaient alors teintés de rouge, emmenés par Ontex (17,23) et Aperam (22,26) qui reperdaient 3,7 et 3,4 pc devant Ageas (38,03), négative de 3,2 pc. ING (9,19) et KBC (55,68) valaient de même 2,3 et 1,7 pc de moins que lundi tandis que les poids-lourds AB InBev (56,97) et Engie (12,35) abandonnaient 1,2 et 1,3 pc. Solvay (86,94) et UCB (70,82) ne perdaient que 0,3 et 0,6 pc, Umicore (34,25) et Nyrstar (0,56) reculant de 1,7 pc chacune.

Proximus (23,61) s'effritait tandis que Telenet (39,60) chutait de 2,4 pc, Orange Belgium (17,30) s'appréciant par ailleurs de 0,3 pc. Galapagos (79,56) et arGEN-X (84,90) étaient négatives de 1,2 et 0,3 pc, Bpost (7,82) reculant de 2,3 pc, GBL (74,96) et Ackermans (130,20) de 1,4 et 1,2 pc. Hors indice, Bekaert (19,79) plongeait de 6 pc et Melexis (49,64) chutait de 2,5 pc à l'inverse de Keyware Tech. (1,00) et Hamon (0,32) qui regagnaient 3,1 et 5,3 pc.

Van de Velde (26,25) et Sioen (23,20) étaient positives de 2,5 et 2,4 pc, Kinepolis (49,65) remontant de 1,7 pc. Oxurion (3,47) chutait enfin de 4 pc, IBA (12,61) reperdant 1,8 pc, ce que gagnait Biocartis (10,12).

L'euro s'inscrivait à 1,1438 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,1451 USD lundi dernier vers quatorze heures. L'once d'or gagnait 4,25 dollars à 1.287,80 dollars et le lingot se négociait autour de 36.230 euros, en progrès de 160 euros.