SoftBank Group a confirmé à l'AFP avoir vendu l'intégralité des titres proposés, soit 1,76 milliard d'actions à 1.500 yens pièce, pour un total de quelque 26.400 milliards de yens (20,3 milliards d'euros ou 23,5 milliards de dollars).

Il s'agit d'un record sur le marché au Japon lors d'une entrée en bourse. Il s'agit même de la plus importante levée de fonds par une entrée en bourse dans le secteur des télécoms au niveau mondial et de la deuxième tous secteurs confondus, juste derrière celle du géant chinois du commerce en ligne Alibaba en 2014, selon le cabinet spécialisé Renaissance Capital.

Cependant le cours est resté tout au long de la journée sous son prix d'introduction. L'action valait 1.463 yens à l'ouverture et a fini encore plus bas, à 1.282 yens. "Nous prenons avec sérieux cette réaction", a déclaré le directeur général de la filiale de SoftBank Group, Ken Miyauchi, lors d'une conférence de presse.