Les révisions à la baisse de la croissance ont défilé tout au long du mois de décembre, pour 2018 comme pour 2019. Les principales victimes de ce moindre tonus seront les sociétés déjà fragilisées, souligne Alex Goldwasser, associé-gérant de la société de Bourse éponyme. C'est-à-dire celles qui sont déjà obligées d'offrir un rendement élevé sur leurs obligations et composent le segment
...