La semaine dernière, les marchés étaient en pleine ébullition. Principale responsable : la hausse des taux d'intérêt. Ceux-ci se trouvent encore à un seuil historiquement bas, mais ils ont presque doublé depuis la fin de l'année dernière en Belgique par exemple. La plupart des économistes sont d'avis que les taux vont poursuivre leur remontée progressive, ce qui sonnerait le glas d'une tendance qui a vu le jour à l'époque où Olivia Newton-John caracolait en tête des hit-parades avec
...