La fin d'année 2018 a été particulièrement difficile en Bourse. L'indice américain S&P 500 a chuté de 14%, sa pire performance trimestrielle depuis 2011. Les actions européennes ont à peine fait mieux (- 12%). Pour limiter la casse, il fallait miser sur les pays émergents. L'indice MSCI Emerging Markets a ainsi limité ses pertes à 7,5% et même à 6% en excluant la Chine.
...