A Dhahran, au siège de Saudi Aramco, la plus grande compagnie pétrolière mondiale, l'ambiance est au changement. Les banquiers qui travaillaient sur ce qui devait être la plus grande introduction en Bourse (IPO) de l'histoire ne sont pas seulement rentrés chez eux pour l'été, ils risquent de ne plus jamais revenir. Au lieu de cela, on prépare plutôt une éventuelle prise de participation dans Sabic, la plus grande compagnie pétrochimique d'Arabie saoudite.
...