Selon le KCE (Centre fédéral d'expertise des soins de santé), l'analyse de la littérature scientifique internationale n'a pas permis de trouver des preuves irréfutables de la supériorité de la technique de la protonthérapie ...