La réforme du droit des régimes matrimoniaux a été votée le 20 juillet dernier. Elle est entrée en vigueur le 1er septembre. Les principales modifications portent sur le régime de la séparation de biens, dans lequel le législateur a voulu éviter que les conjoints ne s'engouffrent les yeux fermés. A chaque couple, en tout cas, de savoir s'il veut mettre en avant la solidarité ou, au contraire, l'autonomie. Voici les règles fondamentales qui régissent désormais chacun des systèmes.
...