Si le travailleur salarié tombe malade juste avant le début de vacances planifiées, il conserve ses jours de vacances et peut les prendre plus tard, du moins avant le 31 décembre de l'année en cours. Ce principe vaut tant pour des vacances individuelles que pour des vacances collectives.
...